Les  deux mois  de confinement et de crise sanitaire que  nous venons de traverser nous montrent combien  chacun, à un moment de sa vie, peut avoir besoin des autres.  La solidarité, l’entraide, l’empathie, sont des valeurs qui révèlent notre humanité. Ces liens que nous avons entre humains, habitants,  voisins nous aident à réduire les appréhensions à vaincre les difficultés, à trouver des solutions et à prendre soin des personnes en situation difficile.

Cette crise inédite et soudaine montre combien l’anticipation, la réactivité, la proximité, l’intérêt des  élus et un projet ambitieux et réaliste sont essentiels et primordiaux :

  • pour veiller aux besoins de tous sans exception. Un CCAS actif et dynamique aurait permis de connaître et de détecter les personnes en situation difficile dans ce contexte de crise sanitaire.
  • pour faire le lien entre les uns et les autres.
  • pour initier, coordonner, communiquer sur les initiatives généreuses et spontanées des uns et des autres. La mise en place d’une réelle communication et une écoute de la population aurait permis d’être disponible pour ceux qui en avaient besoin.
  • pour contribuer à limiter les dégâts du confinement sur le bien-être. Une meilleure utilisation des ressources financières aurait permis d’acheter des matériels de protection individuelle (masques, gels…) pour la population mais également de mobiliser le personnel communal au service des habitants et leur venir en aide (livraisons de repas ou de courses alimentaires…)

Ces réflexions et propositions s’inspirent de ce que nous avons pu voir autour de nous, dans les villages voisins :

  • comment des aides se mettaient en place,
  • des veilles, des passages réguliers chez les plus isolés,
  • des courses et repas livrées à domicile,
  • des masques et des gels hydro alcooliques distribués.

Ces exemples formidables nous confortent dans l’idée que l’action communale et inter communale est l’échelon essentiel et primordial pour venir en aide à la population. Comme nous le disions dans notre précédente publication, nous ne pouvons pas nous contenter d’attendre les mesures gouvernementales émanant de la capitale. Nous devons nous appuyer sur le pouvoir d’agir des habitants.

Notre liste « Agissons pour Pian » défend plus que jamais ces valeurs à travers les projets que nous portons. Nous déplorons l’inaction et le silence (aucune information sur le site internet, des conseils municipaux ont-ils eu lieu? Le dernier compte rendu publié date de 2016!) de nos représentants au conseil municipal pendant ces deux mois et demi, absence de transparence et silence qui questionne…

Rappel des propositions de la liste Agissons pour Pian :